Peut-on remettre en doute la fraude du nom légal ?

Chaîne Odysee : https://odysee.com/@r%C3%A9sistants:6/peut-on-remettre-en-doute-la-fraude-du-nom-legal:3

L’essor des \Résistants considère qu’il s’agit là d’un levier d’éveil et d’action majeur. La cause des causes, le moyen idéal d’une perfide oligarchie. Alors, comment se fait-il que personne n’est en mesure de nous expliquer comment fonctionne réellement le système et quels sont ses fondements ?
La question est posée, notamment aux principaux leaders de groupes et partis politiques qui nous font tourner en rond dans l’enclos.
Soyez taquins et posez les questions qui vont bien.

Nous sommes à présent nombreux à rendre ce dossier accessible et bientôt plus personne ne pourra échapper quant au fait d’avoir un avis sur la question.
C’est à ce délicieux moment que les masques tombent et que les détracteurs avancent des arguments hasardeux pour tenter d’invalider la fraude du nom légal.
Par exemple, que les juridictions sont différentes d’un pays à l’autre. Que les lois du commerce (UCC) ne sont pas applicables partout. Que c’est dangereux comme un réacteur nucléaire. Ou plus léger, qu’il s’agit simplement d’un fantasme de complotiste.
Dans les faits, on se moque bien de tout ces arguments car ils sont complètement hors sujet.
Il y a là comme une évidente méconnaissance du dossier, voire un leurre, genre « circulez, il n’y à rien à voir. »

De ce fait, il convient alors de connaître la position de ces détracteurs.
Sont-il d’honnêtes individus étant passés à coté d’évidences ?
Ou, sont-ils de malhonnêtes individus tentant de discréditer un sujet essentiel ?

Discréditer, interdire, camoufler, c’est ce que l’oligarchie s’emploie à faire lorsque le sujet les dérange.
Ils usent toujours des mêmes méthodes pour nous détourner de l’essentiel.

Il y a pourtant qu’une seule chose à comprendre, et là se trouve le point de départ:
Dès lors où il existe un acte de naissance en notre nom, au moment où nous venons au monde donc, nous somme tous et à notre insu, déclarés comme citoyens de la République Française par une ingénieuse entourloupe visant à nous faire adhérer à leur système frauduleux.

Avez-vous donné votre consentement pour être citoyen de la société privée République Française Présidence ?
Ou vous considérez-vous plutôt comme des Êtres Vivants libres de choisir si vous souhaitez intégrer une société, un groupe, ou quoi que ce soit d’autre ?

L’ingénieux procédé

Notre déclaration de naissance est envoyée à l’État Civil, qui le transforme en acte de naissance ! Si, à juste titre, vous vous posez la question: « Mais pourquoi faire de notre déclaration de naissance un autre document appelé acte de naissance ? » alors, vous êtes sur la bonne piste. Car ce dernier est en réalité un contrat qui, de part un très ingénieux procédé, nous lie en tant que citoyen à la société privée République Française Présidence. C’est ce que l’on appelle un dol. Un contrat signé comportant un vice de consentement.

  • D’une, l’État nous crée un homme de paille, soit une entité fictive portant notre nom en lettres capitales (ce n’est évidemment pas un détail), il s’agit de notre personne juridique.
  • De deux, l’État nous fait croire qu’il s’agit de nous, individu fait de chaire et de sang. Il nous impose donc, par ce contrat, à endosser les responsabilités et les obligations de la République : celles de la dette public, des crimes et délits commis, des taxes, impôts, amendes, obligations diverses, etc.

Représenter sa personne juridique équivaut à devenir titulaire de droits et d’obligations.
Ne parle-t-on pas de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ET du Citoyen ? Pourquoi une distinction est-elle faite entre l’homme et le citoyen ?
Son article 6 est plutôt évocateur:
« Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.« 
Distinction est donc faite entre l’Être vivant et l’homme de paille, la personne juridique fictive.

Soit, vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Lorsque l’on creuse le sujet, il convient de s’équiper comme des vidangeurs de fosses septiques. Ce n’est pas un hasard si nous qualifions cette fraude comme la principale, celle pouvant justifier et soutenir toutes les autres.

Est-ce réellement dangereux ?

Revenons un court instant sur le fait que la voie de la FDNL puisse être dangereuse. Certes, cela peut être le cas si des démarches ne sont pas réalisées de la bonne manière et non réalisées en conscience.
Ceci dit, faisons un simple parallèle pour saisir toute l’absurdité de cette affirmation.
Imaginons que nous soyons en guerre face à un ennemi plus puissant et mieux armé que nous, ce qui semble réellement être le cas d’ailleurs. Tels des indiens avec des sarbacanes face à des soldats équipés de mitrailleuses.
Que devraient faire ces indiens s’ils mettaient la main sur un canon laser ?
Dans cet instant critique pour la survie de leur population, songeraient-ils qu’il soit trop dangereux pour eux de l’utiliser, et rater une magnifique occasion de prendre le dessus sur cette guerre ?
Soyons sérieux… Une simple balance bénéfice/risque ainsi qu’une approche raisonnée se suffisent à elles-mêmes.

Constater, c’est bien. Déjouer, c’est mieux !

Bref, pour ceux désirant approfondir ce sujet, tout est vulgarisé sur notre site internet resistants.fr

Maintenant que nous avons mis le nez sur cette information primordiale, qui devrait nous retourner les tripes et nous donner une envie de déverser notre amour inconditionnel sur cette clic de cafards qui entretient cette fraude depuis tant d’années, il convient de savoir ce que nous en faisons.

Là où la plupart s’arrêtent au constat pour uniquement s’en offusquer, L’essor des \Résistants préconise d’aller plus loin.
Comprenez bien, nous avons tous été trompés, à un niveau qui dépasse l’entendement. Nous le savons car nous avons mis ensemble le doigt sur la terrible escroquerie des banksters.
Nous devons donc:

  • Premièrement: la saisir, ainsi que toute la dimension de ce que sa compréhension peut nous apporter.
  • Deuxièmement: l’étudier pour la déjouer. Soit, de pouvoir nous en prémunir.
  • Troisièmement: savoir comment l’utiliser judicieusement, à notre avantage.

L’essor des \Résistants a planché sur ces étapes jusqu’à pouvoir proposer une artillerie lourde contre ce système, il s’agit de la fameuse Stratégie d’émancipation collective, qui pourrait significativement faire évoluer les conditions inacceptables des peuples de ce monde.

Alors, si vous aussi vous avez envie d’user de cet arsenal, rejoignez-nous.

Agissez, partagez et faisons les tomber !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.